J.E. « Lieux et littératures dans le domaine anglophone »

Ce samedi 10 juin avait lieu la Journée d’Etude « Lieux et littératures dans le monde anglophone » du laboratoire junior OVALE (Paris Sorbonne).

Rassemblant uniquement des communications en études anglophones, le programme était axé sur les représentations du lieu à travers différents genres littéraires : traitement de l’espace scénique au théâtre, écritures performatives du lieu en poésie, enjeux politiques des mythes associés aux lieux dans les romances impériales, etc. ; avec une temporalité très vaste, puisque les communications ont traité tant des lais bretons moyen-anglais que de la fiction post-coloniale. Si je retiens une chose de cette journée, c’est la diversité de ce qu’englobe la notion de « lieu » : de l’espace extérieur du paysage – landscape – à l’espace psychique intérieur – inscape, sans oublier l’espace du corps ; de l’espace mythique de l’utopie à l’espace scénique de l’hétérotopie ; des enjeux esthétiques en géopoétique aux enjeux de pouvoir autour de conflits territoriaux en géopolitique. Continuer la lecture de J.E. « Lieux et littératures dans le domaine anglophone »